Chèque énergie «exceptionnel» : qui pourra en bénéficier ?

Posted on

Par Le Figaro

Publié le 14/09/2022 à 22:36, Mis à jour hier à 18:38

La première ministre Élisabeth Borne, mercredi 14 septembre. POOL / REUTERS

Dans une conférence de presse tenue ce mercredi, la première ministre a annoncé que les «12 millions de foyers les plus modestes» seront concernés.

Si l’aide n’est pas nouvelle, elle va être accélérée. Alors que le gouvernement prédit dorénavant une inflation de 4,2% pour l’année 2023 et qu’il doit faire face à une crise énergétique – augmentant les prix du gaz et de l’électricité à l’aune de l’hiver -, celui-ci a annoncé mercredi lors d’une conférence de presse un coup de pouce pour amortir les hausses que les Français verront sur leurs factures dans les prochains mois : un «chèque énergie exceptionnel» face à une poussée des prix de 15%. Ces chèques viendront en supplément des chèques énergie habituels et annuels versés aux foyers modestes depuis 2018. Ce qui permettra de payer des factures pour tout type d’énergie, comme le gaz, l’électricité, mais aussi le fioul, et le chauffage au bois.

Au-delà de la prolongation du bouclier tarifaire en 2023 pour «tous les ménages, les copropriétés, les logements sociaux, les petites entreprises et les plus petites communes», selon les mots d’Élisabeth Borne, cette nouvelle aide viendra cibler certaines catégories de Français. Des chèques qui viendront en supplément des chèques énergie habituels et annuels versés aux foyers modestes depuis 2018. Lesquelles seront concernées ? Quel sera son montant ? Quand sera-t-elle versée ? Le Figaro fait le point.

À lire aussiÉnergie: les prix augmenteront de 15% l’année prochaine

Quels Français seront concernés ?

Selon les calculs des services de l’État, cette nouvelle prime devrait toucher 12 millions de foyers, «les 40% des ménages les plus modestes», a indiqué la première ministre. Au total, ce nouveau dispositif coûtera 1,8 milliard d’euros, selon les estimations des services de Bercy. La hausse des prix va, pour Élisabeth Borne, «conduire à une hausse moyenne des factures de l’ordre de 25 euros par mois pour les ménages qui se chauffent au gaz (…). Et à une augmentation moyenne de l’ordre de 20 euros par mois pour les ménages qui se chauffent à l’électricité.» Si les bénéficiaires du chèque habituel le recevaient une fois par an, ils pouvaient aussi l’affecter directement à leur fournisseur d’énergie.

Quel sera le montant de ce chèque ?

Le niveau de ce coup de pouce dépendra des revenus des foyers ciblés. Il sera de 200 euros pour les 20% des ménages les plus modestes et de 100 euros pour les Français se situant dans une catégorie plus aisée. «Une mère seule avec deux enfants qui gagne le Smic touchera un chèque énergie exceptionnel de 200 euros et un couple de travailleurs avec deux enfants qui gagne 3000 euros nets touchera 100 euros», a pris comme exemple la première ministre.

Quand sera-t-il versé ?

C’est un point sur lequel le gouvernement est resté flou. Seule assurance, ces nouveaux chèques seront versés avant la fin de l’année. Si l’exécutif ne donne pas beaucoup plus de précisions quant au versement de cette aide, la prime inflation de 100 euros par foyer et de 50 euros par enfant, elle, sera reçue ce jeudi. Le gouvernement travaille par ailleurs à une aide qui pourrait aller «de 100 à 200 euros» et qui serait versée à partir de novembre à la moitié environ des Français qui se chauffent au fioul, a indiqué jeudi le ministre des Comptes publics Gabriel Attal sur France Info. Elle concernerait 1,4 million de Français modestes et serait cumulable avec le chèque énergie : «Pour les ménages les plus modestes, ça fait jusqu’à 400 euros d’aides exceptionnelles cet hiver.»

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services